Premier jour à Taunggyi:

Déjà 1 mois passé ici en Birmanie, à en apprendre chaque jour sur ce pays si intéressant.

Après ces 2 jours passés au lac Inle, j’ai improvisé mon départ ce matin en montant dans la voiture de la super famille qui tient l’hotel où je séjournais à Inle. J’ai sauté sur l’occasion, direction Taunggyi! Après avoir été avec beaucoup de touristes j’avais besoin de retrouver la Birmanie, la vraie. Taunggyi se trouve à seulement 45 minutes de voiture d’Inle, c’est la capitale de l’état Shan et pourtant très peu touristes viennent ici, car il n’y a « rien à faire » et qu’il est impossible pour les étrangers d’emprunter les routes pour aller plus à l’Est dans le pays (à cause des conflits armés, merde.). Une bonne ville commerçante au milieu des montagnes, que des locaux, le bonheur.

Le chauffeur du taxi m’a déposé dans un hôtel dans le centre, à 100 mètres du marché et de la station de bus. L’hôtel « Namt Khone », un hôtel très basique proposant des chambres à 18$, c’est exactement ce que je cherchais. Je recommande cet hôtel si vous devez passer une nuit à Taunggyi. Bon très peu de gens vont passer la nuit ici, si ce n’est pour prendre la route direction Kakku très tôt le lendemain matin, un site avec des milliers de stupas regroupées sur une toute petite surface. Mais bon je n’a pas la fois de faire la route pour des stupas.

Je me suis dirigé vers le marché de la ville tout près de mon hotel, en pensant juste me balader dans un marché comme j’ai pu le faire à chaque fois. Mais non, cette fois j’ai vraiment pris une claque, et j’ai passé ma journée dans ce marché. Je l’ai parcouru dans tous les sens, pendant des heures, je me suis perdu dans toutes ces allées, ces étages, ces bâtiments. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai eu un vrai coup de coeur pour ce marché. Il n’est pas « beau » comme un marché traditionnel, mais il y a quelque chose. C’est un « vrai » marché, avec toutes ces ethnies qui se mélangent, ses nonnes que l’on croise dans toutes les allées, dans ces bâtiments totalement délabrés… Mais c’est surtout tout ces visages, ces sourires auxquels j’ai eu le droit aujourd’hui, ces échanges simples malgré la barrière de la langue… Des dizaines, ces centaines de jeunes filles et de femmes vendeuses, tisseuses… (Bon ok il y a quelques hommes, mais bon c’est incroyable le nombre de jeunes filles qui travaillent au marché…) Ça fait du bien, et ça vaut bien 1000 pagodes. J’ai déjeuner à l’intérieur du marché, avec les birmans. Plat de nouilles Shan pour 1500 Kyats.

Ps: Cet endroit est tellement photogénique… Je me suis beaucoup amusé avec des jeux de miroirs etc..

J’ai également craqué au bout d’un mois pour le style vestimentaire birman. J’ai acheté deux longyis assez simples au marché (3500 Kyats le longyi) et un autre un peu plus élaboré dans une autre boutique (20000 Kyats). J’ai également acheté tout un stock de thanaka (10 Bâtonnets pour 1500 Kyats), cette poudre/crème que se mettent les birmans sur la peau pour se protéger du soleil (et c’est aussi esthétique) . Alors maintenant j’ai vraiment le style birman: Longyi/Chemise blanche/Thanaka.

Le soir j’ai été diner dans un restaurant dans la rue de mon hôtel, suivant les conseils de la réceptionniste. Il s’agit d’un restaurant assez « moderne », à la décoration pleine de couleurs, des canapés, des fauteuils, pas du tout le style classique birman. Son nom: « Heart Beat ». Et ils ont vraiment mis l’accent sur le « Heart »! Tous les plats sont en force de coeur, les tenues des serveurs sont roses avec plein de coeurs.. Vraiment excellent! Ce qui m’a motivé à aller manger là c’est qu’il y avait une fête d’anniversaire d’un petit garçon. Des ballons partout, de la musique d »happy birthday » remixé à toutes les sauces, des birmans tous très très bien habillés, des tonnes de peluches… Je suppose que ce restaurant est pour les birmans d’une classe assez « aisée », ou du moins un peu moins « traditionnelle », car toutes les personnes venant ici sont très bien habillées, à la mode européenne mixée avec la mode birmane etc…Trop hype le Heart Beat. Au menu: Chicken cachewnut rice + Myanmar beer (640ml) pour 5500 Kyats.

 

Deuxième jour à Taunggyi:

Aujourd’hui pas d’appareil photo mais je sors ma caméra. Réveil à 7h direction le marchée, mais à ma grande surprise il est beaucoup moins vivant qu’hier. Sûrement qu’il y a des jours où le marché est plus actif. Je fais quand même quelques images, je retrouve toutes les personnes que j’ai rencontré hier, qui se marre en me revoyant (Ils ne doivent pas voir souvent 2 fois le même touriste). Coupures de courant dans le marché ce qui rend la balade très drôle, tout le monde éclairé par de petites lampes. Je retourne déjeuner au Heart Beat, beaucoup plus calme aujourd’hui. Au menu « Spicy sour Chicken » pour 4000 Kyats, vraiment beaucoup trop spicy, mais très bon! Je profite de cette journée de « repos » pour planifier les jours suivants, essayer de trouver des contacts avant d’arriver dans les villes. Départ pour Nay Pi Daw en fin de journée, la fameuse « capitale » du Myanmar, arrivée très tôt le lendemain matin (5-6h). J’ai payé 9500 Kyats le trajet.